1896

Histoire du LS, 1896

Un soir d’automne 1896, dans la maison des Ramelet aux Fleurettes 15, sept adolescents lausannois (Maurice Ramelet, Louis Ramelet, Jean Narbel, Max Biedermann, Albert Klunge, Etienne Bugnion et Charles H. Bischoff) posent les bases du Lausanne-Sport actuel en fondant le Montriond-Football-Club. Le Montriond FC évoluera sur différents terrains: au pied de la colline de Montriond, à Beaulieu, au Bois-Gentil, aux Plaines-du-Loup, à Montchoisi (où eurent lieu les premiers matches officiels) et à Malley, avant de s’installer à la Pontaise en 1904.

1898

Charles Dubois est le premier international du club. Notre équipe nationale, renforcée par quelques Anglais, s’impose 3-1 face à l’Allemagne du Sud.

1900

Montriond dispute 6 rencontres: le goal-average est de 34 à 0 en faveur des Vaudois. Le Montriond FC remporte nettement le premier derby de l’histoire sur le score de 4 à 0 face à Servette.

1901

Histoire du LS, 1901

En 9 matches, Montriond marque 36 buts, toujours sans en encaisser le moindre. Il prend part au championnat lémanique et le remporte dans les 2 catégories.

Les matches se disputaient au bas de la colline de Montriond (photo ci-contre).

1902

Montriond inscrit 29 buts en 19 parties et encaisse les deux premiers buts de son histoire face à Servette mais gagne tout de même 3 à 2. Le club fait son entrée au sein de l’ASF fondée en 1895 et prend part pour la première fois au championnat suisse, inauguré en 1897.

1903

Premières rencontres internationales du Montriond FC: des victoires face au Stade Français (7-0) ainsi que Turin (4-1 et 3-0) compensent une défaite face au Racing Club de France.

1905

Le deuxième international lausannois est Arnold Mégroz (2 sélections face à la France en 1905 et 1908).

1906

Montriond II est sacré champion suisse de série B. Toute l’équipe est même reçue à Berne par le Président de la Confédération, le… Vaudois Eugène Ruffy.

1912

87 équipes prennent part au championnat suisse. Quelques mois plus tard, Lausanne gagne pour la première fois de son histoire le titre de Champion suisse.

1913

Histoire du LS, 1913

Montriond remporte le tournoi olympique disputé à l’occasion du premier congrès olympique, tenu à Lausanne. Aarau est battu 3-1 et l’Association Sportive Française Paris est écrasée 7-0 en finale.

1915

En pleine guerre, Montriond s’en va en tournée en Espagne et au Portugal. Le futur LS y obtiendra des résultats exceptionnels: Lisbonne – Montriond 3-1, Porto – Montriond 0-6, Racing-Madrid – Montriond 1-3, Lisbonne – Montriond 1-1, Real Madrid – Montriond 0-1. Les Madrilènes, vexés, offriront 800 pesetas pour une revanche… qu’ils perdront 4 à 1.

1920

Histoire du LS, 1920

Le 17 avril, le FC Montriond change de nom et devient Lausanne-Sports.

1932

Un scandale éclate: la Ligue nationale de football, composée de deux groupes de 9 équipes, est introduite. Ainsi, 9 clubs tirés au sort sont obligés d’évoluer en 1ère ligue. Lausanne fait partie des malheureux. On parle alors de camouflet, de scandale, d’humiliation. Le LS sera toutefois dopé par cette décision et écrasera tout sur son passage. Il devient Champion suisse pour la deuxième fois de son histoire.

1935

Histoire du LS, 1935

Le 19 mai à la Pontaise et avec l’aide de 10’000 supporters, Lausanne-Sports remporte sa première Coupe de Suisse en écrasant Nordstern 10 à 0. Le 2 juin, le LS est sacré Champion suisse. Il s’agit du premier doublé du club.

1936

Lausanne remporte à nouveau le titre de Champion.

1937

LS écrase Saint-Gall 15-0 en championnat mais est battu en finale de Coupe suisse par Grasshopper sur la marque toute aussi claire de 10-0.

1939

Victoire du LS en finale de la Coupe de Suisse, 1939

Dans cette période difficile de mobilisation, Lausanne permet à ses supporters de passer malgré tout de joyeuses fêtes pascales: le lundi 10 avril, devant 12’000 spectateurs au Wankdorf, Lausanne gagne la Coupe suisse après s’être défait de Nordstern 2-0.

1944

Défilé du Lausanne-Sport vainqueur de la Coupe & Championnat en 1944

Lausanne remporte le deuxième doublé de son histoire: en finale de la Coupe de Suisse, le LS bat le FC Bâle 3 à 0 dans les 5 dernières minutes de jeu. Lausanne remporte également le titre de Champion suisse cette année.

Ci-contre, la foule félicite les joueurs lausannois au centre-ville de Lausanne.

1950

Le 10 avril, 42’000 spectateurs (record d’affluence) assistent au Wankdorf à la finale de la Coupe suisse. Lausanne est contraint au nul 1-1 par Cantonal (champion de LNB). Les deux équipes se retrouvent le 18 mai et le LS gagne 4-0, remportant ainsi le trophée pour la 4ème fois.

1951

Peu de temps après avoir affronté Servette, Lausanne, avec Henry Chapuisat notamment (père de Gabet et grand-père de Stéphane), termine le championnat avec trois points d’avance sur Chiasso et enlève ainsi le titre de Champion suisse pour la cinquième fois.

1958

Lausanne s’en va à Londres disputer une demi-finale de la Coupe des Villes de Foires (future coupe UEFA). Malgré leur victoire 2-1 au match aller, les Vaudois sont éliminés (0-2 en Angleterre).

1961

Lausanne-Sport - Servette au Stade Olympique de la Pontaise en 1961

Le 19 novembre, 32’000 spectateurs accourent à la Pontaise pour assister au derby lémanique entre Lausanne et Servette. Il y a tellement de monde que le public est contraint de prendre place le long des lignes de touches. Lausanne-Sports remporte à nouveau la Coupe de Suisse en écrasant Bellinzone (LNB) 4-0. Il aura fallut toutefois attendre les prolongations avant de voir le LS venir à bout des valeureux Tessinois.

1964

53’000 spectateurs (nouveau record) assistent au Wankdorf de Berne à une nouvelle victoire du Lausanne-Sports en finale de Coupe suisse. Les Lausannois battent la Chaux-de-Fonds 2 à 0.

1965

Karl Rappan et le terrible buteur hollandais Kerkhoffs, entre autres, font du Lausanne-Sports le nouveau Champion suisse. La même saison, Lausanne accomplit un parcours brillant en Coupe des Vainqueurs de Coupes. Des qualifications aux dépens de Honved Budapest et de Slavia Sofia amènent le LS en 1/4 de finales de la Coupe d’Europe face au West Ham de Bobby Moore. Les joueurs d’alors, appelés « Seigneurs de la nuit », ont pour noms: Künzi, Grobéty, Tacchella, Schneiter, Hunziker, Dürr (photo ci-contre), Armbruster, Eschmann, Kerkhoffs, Hosp et Hertig.

Histoire du LS, 1967

1967

Histoire du LS, 1967

Lausanne retrouve le Wankdorf pour une nouvelle finale de la Coupe suisse. Cette fois-ci, le LS joue face au FC Bâle. Cette finale restera historique puisque les joueurs vaudois refuseront de continuer le match à la… 89e minute. Alors que le score était de 1 à 1, l’arbitre siffla un penalty inexistant pour le FC Bâle et ce dernier fut transformé. Lausanne-Sports perdra finalement le match par forfait.

1981

Il s’agit sans doute de l’une des plus belles finales de Coupe de Suisse de l’histoire du football helvétique. Lausanne affronte le FC Zürich, Champion de Suisse en titre et qui renverse tout sur son passage. Après une folle course-poursuite, le LS bat le club zürichois 4 à 3, après prolongations. Les 40’000 spectateurs du Wankdorf (dont 30’000 Lausannois) n’en croient pas leurs yeux.

1984

Nouvelle finale pour un LS qui s’inclinera malheureusement 1 à 0 après prolongations face au grand rival lémanique, le Servette FC. Et dire que le joueur lausannois Mauron avait ajusté la barre genevoise à la… 89e minute.

1997

Lausanne remporte le premier titre officiel de Champion suisse de football en salle, battant Aarau 3 à 1 en finale à la Halle Saint-Jacques de Bâle.

1998

Histoire du LS, 1998

Le gardien Brunner soulève la Coupe.

17 ans après sa dernière victoire en finale de Coupe suisse, Lausanne retrouve le Wankdorf pour un match mémorable face à Saint-Gall. Sous une chaleur accablante (33 degrés à l’ombre), le LS perd 2 à 0 après 48 minutes de jeu. A la 57e minute, Saint-Gall bénéficie d’un penalty pour crucifier définitivement Lausanne. Vurens s’élance devant Brunner et… tire à côté. Sur la contre-attaque qui suit, Rehn marque pour Lausanne. Soutenu par 13’000 supporters vaudois, le LS parvint à égaliser, presque miraculeusement, à la… 89e minute.

Lausanne-Sports s’impose finalement après les tirs au but. A la 57e minute, pas le plus fou des fans lausannois n’aurait misé le moindre sous sur un possible retour. Quel match !

1999

Histoire du LS, 1999

Lausanne confirme son premier titre de 97 en remportant pour la deuxième fois en trois ans le championnat suisse de football en salle.

Et il remporte également la finale de la Coupe suisse pour la seconde fois consécutive. Dans un stade du Wankdorf envahi par 15’000 Vaudois, le LS bat Grasshopper 2 à 0.

2000

Histoire du LS, 2000

Pour sa troisième participation d’affilée à la finale de la Coupe de Suisse, Lausanne-Sports perd aux tirs au but face au FC Zürich.

Malgré cela, son parcours européen est excellent: après avoir éliminé Cork City dans le tour qualificatif de la Coupe de l’UEFA, Lausanne donne la leçon au Torpedo Moscou (3-2 et 0-2) puis ensuite à l’Ajax d’Amsterdam (1-0 et 2-2) avant de se faire sortir par le FC Nantes (4-3 et 1-3) en 16e de finales.

2002

Mardi 4 juin: journée noire pour le Lausanne-Sports. Le club vaudois est relégué en seconde division (LNB) pour des raisons financières (la dette du club s’élève à quelque quatre millions de francs suisses). La douleur est d’autant plus vive puisque le LS n’a jamais connu de relégation sportive dans toute son histoire !

2003

Mardi 20 mai: malgré d’innombrables tentatives pour sauver le Lausanne-Sports, le Président Philippe Guignard et son Comité demandent une mise en faillite du club. Le sursis concordataire est rompu et le joueurs libérés de tout contrat. Après 107 ans d’existence, le Lausanne-Sports est dissout et devrait renaître sous un nouveau nom et une nouvelle structure sportive.

Vendredi 13 juin: le club renaît sous le nom « FC LAUSANNE-SPORT » et jouera en 2e ligue interrégionale. L’Assemblée générale, réunie trois jours plus tôt, en accepte le principe.

2004

Samedi 29 mai: une année après sa « renaissance » en 2e ligue interrégionale, le club accède à la 1ère ligue grâce au match nul (1-1) face à UGS à la Pontaise devant 3’600 spectateurs.

2005

Samedi 18 juin: au terme d’un match d’anthologie en finales de promotion à Carouge (3-3 / 2-1 au match aller), le FC Lausanne-Sport accède à la Challenge League, deux ans après avoir quitté la deuxième division helvétique pour les raisons que l’on connaît. Le club passe ainsi d’un statut amateur à un statut semi professionnel.

Histoire du LS, 2005

2010

Histoire du LS, 2010

Le Lausanne-Sport, pensionnaire de Challenge League, atteint la finale de la Coupe Suisse en éliminant notamment deux clubs de l’élite à l’extérieur : YB en 1/4 de finale puis St-Gall en 1/2 finale.

Malheureusement le LS craque en finale, au Parc St-Jacques, et s’incline sèchement 6-0 face au grand FC Bâle et ses stars Shaqiri, Frei, Streller & co.

La saison 2010/2011 commence sur les chapeaux de roue : les victoires s’enchaînent en championnat et le LS va d’exploits en exploits en Coupe d’Europe.

En éliminant Banja Luka, Randers puis le Lokomotiv Moscou, le Lausanne-Sport s’octroie le droit de disputer la phase de groupe de l’Europa League !

Jamais ridicule face à des équipes européennes au budget largement supérieur, le LS fera un parcours honorable face à Palerme, CSKA Moscou et au Sparta Prague.

Histoire du LS, 2010

2011

Nettement distancé au classement par Lugano et Vaduz à 7 journée de la fin de la saison (14 points de retard sur les Tessinois alors que 21 étaient encore en jeu), le Lausanne-Sport réussi une incroyable fin de saison en remportant les 7 derniers matchs. Pendant ce temps Lugano et Vaduz s’effondrent complétement pour terminer aux 3e et 4e place.

Le Lausanne-Sport de Martin Rueda est sacré Champion Suisse de Challenge League le 25 mai 2011 au terme d’une ultime victoire à Bienne dans une Gürzelen envahie par une vague bleue et blanche. Servette, au terme d’un barrage contre Bellinzone obtient aussi sa promotion. La saison 2011-2012 de Super League allait commencer avec quatres clubs romands : Lausanne, Servette, Sion et Xamax.

Histoire du LS, 2011
Histoire du LS, 2011
Histoire du LS, 2011

2014

Malgré un très bon début de seconde phase de championnat qui a vu le LS revenir à 4 points de Sion et de la barre, le Lausanne-Sport ne peut pas éviter le relégation en Challenge League. Il s’agit d’un fait historique puisqu’il s’agit de la première relégation sportive du LS.
Par ailleurs le LS restera à tout jamais dans l’histoire de football suisse comme la dernière équipe à avoir été relégué en seconde division helvétique. Toutes les équipes ayant accédé à la LNA/SL ont été reléguées sportivement au moins une fois avant 2014.

Histoire du LS, 2014

2015

Le LS entame la saison 2015-16 avec un nouveau projet, misant sur la jeunesse et une identité vaudoise, avec une majorité de joueurs locaux. Ainsi, des jeunes joueurs formés au club comme Andi Zeqiri (15 ans) côtoient des éléments d’expérience comme Xavier Margairaz. Considéré comme un outsider en début de saison, le onze de Fabio Celestini terminera l’année 2015 avec le titre honorifique de Champion d’Automne et 6 points d’avance sur son dauphin, le FC Wil.
Prenant la tête du championnat dès la 6è journée, LS ne lâchera plus sa place de leader jusqu’au terme du championnat et cela malgré la tentative de déstabilisation du FC Wil. Ces derniers, après avoir approché plusieurs joueurs vaudois, débauchent Jocelyn Roux, alors meilleur buteur du championnat, pendant la trêve hivernale. Malgré cela, Lausanne décroche sa promotion en Raiffeisen Super League plusieurs journées avant le terme de la saison, sur le terrain du FC Aarau et signe son retour dans l’élite du football suisse pour la saison 2016/2017!

Partenaires du lausanne-Sport